Chariot élévateur catégorie 4, que dois-je savoir ? | Aurama
09 69 369 600 Contactez-nous

Chariot élévateur catégorie 4

par | Fév 22, 2022 | Industrie et manutention

Qu’est-ce qu’un chariot élévateur de catégorie 4 ?

Un chariot élévateur de catégorie 4 est conçu pour des tâches lourdes et des environnements de travail exigeants. Contrairement aux autres catégories, ces chariots sont souvent utilisés dans des conditions extrêmes, telles que les sites de construction, les industries minières et les entrepôts extérieurs.

Les chariots de cette catégorie sont robustes, capables de soulever de lourdes charges, souvent jusqu’à 15 000 kg ou plus. Ils sont également équipés de moteurs puissants, généralement diesel ou GPL, permettant une utilisation prolongée et efficace.

charito diesel

Types de moteurs pour les chariots élévateurs de catégorie 4

1. Chariots élévateurs diesel

Les chariots élévateurs diesel sont les plus courants dans la catégorie 4 en raison de leur robustesse et de leur capacité à gérer des charges lourdes dans des environnements exigeants. Voici quelques caractéristiques :

  • Puissance : Les moteurs diesel offrent une grande puissance, ce qui est idéal pour soulever des charges très lourdes.
  • Durabilité : Ils sont conçus pour résister à des conditions de travail difficiles et prolongées.
  • Inconvénients : Les émissions de gaz et le bruit peuvent être des facteurs négatifs, surtout dans des environnements fermés.

2. Chariots élévateurs GPL

Les chariots élévateurs au GPL sont une alternative populaire aux modèles diesel, offrant plusieurs avantages :

  • Flexibilité : Ils peuvent être utilisés à la fois en intérieur et en extérieur, ce qui les rend polyvalents.
  • Moins d’émissions : Par rapport aux moteurs diesel, les moteurs GPL produisent moins d’émissions, ce qui est bénéfique pour l’environnement et la santé des opérateurs.
  • Coûts de carburant : Les prix du GPL peuvent varier, mais ils sont souvent moins élevés que le diesel, ce qui peut réduire les coûts d’exploitation.

Caractéristiques techniques des chariots élévateurs de catégorie 4

Les chariots élévateurs de catégorie 4 sont spécifiquement conçus pour des applications lourdes. Voici quelques-unes de leurs caractéristiques techniques :

  • Capacité de levage : Généralement entre 8 000 et 15 000 kg.
  • Hauteur de levage maximale : Jusqu’à 6 mètres, voire plus pour certains modèles.
  • Types de moteurs : Diesel et GPL sont les plus courants, offrant puissance et durabilité.
  • Options de sécurité : Systèmes de stabilité active, cabines fermées avec climatisation, systèmes de réduction des vibrations.
  • Robustesse : Conception renforcée pour résister aux environnements de travail difficiles

Comparatif des meilleures marques de chariots élévateurs de catégorie 4

Pour vous aider à faire le meilleur choix, j’ai comparé les principales marques de chariots élévateurs de catégorie 4 sur le marché. Voici un tableau comparatif détaillant les caractéristiques et les prix de chaque modèle.

MarqueModèleCapacité de LevageHauteur de LevagePrix (Neuf)Prix (Occasion)
Toyota8FD70U8 000 kg6 m40 000 – 55 000 €20 000 – 30 000 €
CaterpillarDP100N10 000 kg6 m45 000 – 60 000 €22 000 – 35 000 €
HysterH8.00XM-68 000 kg5,5 m38 000 – 58 000 €18 000 – 28 000 €
JungheinrichEFG S509 000 kg5,8 m35 000 – 50 000 €17 000 – 27 000 €

Prix des chariots élévateurs de catégorie 4 : Neuf vs Occasion

L’achat d’un chariot élévateur neuf peut représenter un investissement important, mais il garantit généralement une fiabilité accrue et moins de frais de maintenance dans les premières années. Les prix pour un chariot élévateur neuf de catégorie 4 varient entre 25 000 et 60 000 euros, selon la marque et les spécifications.

Les chariots élévateurs d’occasion, quant à eux, peuvent offrir une alternative plus économique. En moyenne, le coût d’un chariot élévateur d’occasion de catégorie 4 se situe entre 8 000 et 20 000 euros. Cependant, il est essentiel de bien vérifier l’état général de l’appareil, son historique de maintenance, et le nombre d’heures d’utilisation avant l’achat.

Financement et options de leasing

L’achat d’un chariot élévateur peut être financé de plusieurs façons :

  • Achat direct : Idéal si vous avez les liquidités nécessaires et que vous souhaitez éviter les frais d’intérêt.
  • Leasing : Permet de répartir les coûts sur plusieurs années, souvent avec des options d’achat à la fin du contrat.
  • Crédit-bail : Similaire au leasing, mais avec plus de flexibilité pour les mises à jour d’équipement.

Le leasing est souvent préféré par les entreprises cherchant à maintenir leur flux de trésorerie, car il permet de conserver des liquidités tout en ayant accès à un équipement de pointe.

Conformité et réglementations

Les chariots élévateurs de catégorie 4 doivent respecter des normes strictes de sécurité et de conformité. Il est crucial de :

  • Suivre les normes de sécurité ISO : Assurez-vous que le chariot est conforme aux normes ISO pour la sécurité et la performance.
  • Formation des opérateurs : Les opérateurs doivent être formés et certifiés pour utiliser les chariots élévateurs en toute sécurité.
  • Inspections régulières : Les chariots élévateurs doivent être inspectés régulièrement pour s’assurer qu’ils sont en bon état de fonctionnement et conformes aux réglementations.

Conseils pour l’entretien et la maintenance

Pour garantir la longévité et la performance optimale de votre chariot élévateur, suivez ces conseils :

  • Entretien régulier : Suivez le plan de maintenance recommandé par le fabricant.
  • Inspections quotidiennes : Avant chaque utilisation, inspectez les composants clés comme les pneus, les freins, et les systèmes hydrauliques.
  • Réparations immédiates : Ne reportez pas les réparations nécessaires, car cela peut entraîner des pannes plus coûteuses à long terme.

Où acheter un chariot élévateur de catégorie 4 ?

Il est crucial de choisir un fournisseur réputé pour l’achat de votre chariot élévateur. Voici quelques options :

  • Concessionnaires agréés : Offrent généralement des garanties et un service après-vente fiable.
  • Marché de l’occasion certifiée : Vérifiez les antécédents de l’équipement et achetez auprès de revendeurs certifiés.
  • Vente en ligne : Plateformes comme Mascus ou MachineryTrader peuvent être des ressources utiles, mais assurez-vous de bien vérifier la réputation du vendeur.